Nous avons fait le choix lors du hackathon qui a conduit à la naissance du projet George, le deuxième texte, d’utiliser le terme «autrice». Cela nous semble une bonne manière de rendre visible les femmes de lettres (tant à l’écrit qu’à l’oral, contrairement à «auteure»).

Ce choix a été éclairé par des textes militants ou issus de recherches académiques, que nous partageons ici :

Alors, à quand la disparition du signalement de faute d’orthographe sur le mot «autrices» par des outils tels que Google Docs ? On a bien suivi la recommandation de @GoogleFR sur Twitter pour faire remonter le problème, mais pas de nouvelles pour le moment…c6jl_gdwcaireiw

Publicités