Une rencontre avec la poétrice américaine, traductrice et professeure Cole Swensen était organisée ce lundi à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée dans le cadre du projet de recherche Visibilité et invisibilité des savoirs des femmes – Les créations, les savoirs et leur circulation (XVIe-XXIe). Ce projet de recherche interdisciplinaire, en partenariat avec l’association AWARE, « interroge les mécanismes de visibilité et d’invisibilité qui régissent les savoirs des femmes, en se penchant sur des représentations collectives ou singulières, concrètes ou immatérielles, de l’âge de l’humanisme à celui du numérique, dans les aires francophones, anglophones et hispanophones », selon le carnet Hypotheses qui lui est dédié à l’adresse https://femmesavoir.hypotheses.org.

Publicités