500 000 élèves de première ont planché sur les écrits du bac de français hier après-midi. Parmi les extraits proposés aux séries ES, S et technologiques, un texte de femme : un extrait d’Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras et un poème, Trains en été, extrait du recueil Les éblouissements d’Anna de Noailles. Mais aucun pour les premières L.

Trois autres textes de femmes dans des épreuves à l’étranger : Delphine de Vigan (extrait de Les Heures souterraines) en série L en Amérique du Nord, Mme de La Fayette (extrait de La Princesse de Clèves) en série L au Liban, et Marguerite Yourcenar (extrait des Mémoires d’Hadrien) en série ES/S en Amérique du Nord.

AuteursAutricesBacFrancais

Alors certes, la situation s’améliore un peu quand on compare avec les années précédentes, surtout par rapport à l’année dernière : toutes séries et lieux de bac confondus, seul un extrait écrit par une autrice était proposé au écrits de français, aux élèves de bac professionnel, un texte de Françoise Grenot-Wang tiré d’Au coeur de la Chine, Une Française en pays Miao. Faut-il se contenter de ces timides progrès vers une meilleure visibilité des femmes de lettres ?

La chronique de Laure Murat dans Libération il y a deux jours montre bien le chemin qu’il reste à parcourir, et nous travaillons toujours avec la même motivation, à l’équipe de George, le deuxième texte, pour fournir un outil de découverte de contenus sur les femmes de lettres aux profs du secondaire et du supérieur.

Pour en savoir plus sur les femmes de lettres dont les extraits de textes ont été proposés aux épreuves de français du baccalauréat, les données réunies par l’équipe de George sur data.gouv.fr : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/auteurs-et-autrices-dans-les-annales-du-baccalaureat-de-francais/

Publicités