Textes de femmes en cours de correction sur Wikisource

Wikisource, la bibliothèque libre, contient de nombreux textes de femmes qui peuvent être utilisés comme sources par les profs de lettres. Ces textes sont obtenus à partir d’ouvrages numérisés disponibles par exemple sur Gallica ou sur archive.org, sur lesquels un processus de reconnaissance automatique de caractères permet d’obtenir un texte corrigé ensuite par les utilisatrices et utilisateurs de Wikisource.

Des textes de femmes dans l’initiative 100 livres en 100 jours

Ce travail de correction est rythmé depuis l’an dernier par une initiative visant à rendre disponibles 100 livres en 100 jours. L’an dernier, 149 livres ont ainsi été ajoutés au site, dont 11 écrits par des femmes :

Cette année, le travail est encore en cours pour le projet « 100 jours / 100 livres », et a déjà permis de terminer (ou presque) la numérisation de Physionomies de saints (1913) et L’obscure souffrance (1919) de Laure ConanLionel Duvernoy (1912) d’Adèle Bibaud, Couleur du temps (1919) de Michelle LeNormand, et du tome 1 des Lettres d’Abélard et d’Héloïse (édition traduite en français de 1875). Mais vous pouvez dès maintenant participer à la correction, par exemple de Fleur des ondes (1912) de  Gaëtane de Montreuil (mise à jour du 21/08/2017 : pour les lettres de George Sand et de Frédéric Chopin, c’est par ici). Même pas besoin de se créer un compte, il vous suffit de cliquer sur un numéro de page, puis sur « Modifier » pour intégrer vos corrections sur la page avant de les enregistrer.

D’autres ajouts dans Wikisource de textes écrits par des femmes

Le recensement qu’est en train de mener l’équipe de George, le deuxième texte sur les textes écrits par des femmes utilisés par les profs de lettres dans le secondaire et à l’université nous permettra d’identifier des textes importants qui mériteraient d’être présents dans Wikisource… voire d’organiser ou accompagner des actions spécifiques pour la mise en oeuvre concrète de ces projets de numérisation, en lien avec des classes et leurs enseignantes et enseignants. Par exemple, pour les Voyages de Milord Céton dans les sept planettes de Marie-Anne Robert ?

En fait, le travail a déjà commencé. L’ouvrage de Léon Feugère, Les Femmes Poëtes au XVIe siècle (1860), présent dans notre bibliographie, a ainsi été ajouté début juillet. Le travail sur l’anthologie Femmes-Poëtes de la France, publiée en 1856, est bien avancé. le recueil réunit des œuvres de poétesses du XIVe au XIXe siècle : celles et ceux qui constituent des corpus exclusivement masculins pour l’objet d’études « Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours » aux épreuves anticipées de français du baccalauréat n’auront plus d’excuse !

Et à propos de bac de français, puisque le poème « Trains en été » du recueil Les Éblouissements d’Anna de Noailles était proposé cette année à l’écrit pour les séries technologiques, peut-être que ses recueils de poèmes, comme L’Ombre des jours (1902) ou Les Forces éternelles (1920), ou son autobiographie, Le Livre de ma vie (1932), méritent un petit coup de main sur Wikisource ?

philip_de_laszlo-anna_de_noailles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s