Le ministère de l’éducation nationale a publié jeudi dernier les « sujets zéro » du diplôme national de brevet, pour illustrer la nouvelle structure prévue à partir de la session 2018 pour les épreuves de français notamment. Parmi les 8 extraits de textes cités dans ces épreuves types, aucun écrit par une femme.

Pourtant, les épreuves de français du brevet laissent généralement plus de place aux femmes que celles du baccalauréat. C’est ce que montre le nouveau jeu de données que nous venons de publier sur data.gouv.fr, qui recense plus de 250 textes extraits des épreuves de français du baccalauréat. 195 extraits écrits par des hommes et 56 par des femmes, soit 22%, un pourcentage qui semble avoir progressé à la hausse pendant les dernières années :

stats_auteurs_autrices_brevet_francais_DNB

Ce pourcentage de femmes supérieur au brevet par rapport au bac s’explique en particulier par le fait que la majorité des textes proposés datent des XXe et XXIe siècles, des périodes pour lesquelles les femmes sont un peu plus présentes dans la littérature que pendant les siècles précédents. Ainsi, des extraits de textes d’Annie ErnauxSimone de Beauvoir, Andrée Chedid, Irène Némirovsky, Fred Vargas et Delphine de Vigan sont apparus à plusieurs reprises dans ces épreuves du brevet. George Sand (dont le pseudonyme est écorché par l’ajout d’un « s » dans l’épreuve de 2005) apparaît comme la représentante des autrices du XIXe siècle, alors que Victor Hugo et Guy de Maupassant sont les auteurs masculins les plus représentés de la même période.

Femmes_de_lettres-Brevet

Voici la liste des extraits de textes écrits par des femmes présents dans la base de données que nous avons constituée, avec les liens vers les sujets du brevet qui les contiennent :

Vous pourrez prochainement retrouver ces extraits sur notre site george2etexte.fr.

 

Crédits photos : Babsy, Goverment Press Office, INA, WikiCommonsMarcello Casal/ABr, ActuaLitté, Nadar

Publicités