L’équipe de Gallica nous rappelle sur Twitter aujourd’hui que la comtesse de Ségur est née il y a exactement 220 ans à Saint-Pétersbourg :

Pour fêter cet anniversaire, nous avons terminé la relecture d’une de ses pièces de théâtre sur Wikisource, le proverbe Le Forçat, ou à tout péché miséricorde (il ne restait qu’une vingtaine de pages à relire…). Le recueil Comédies et proverbes, qui contient un autre proverbe et trois comédies, est donc désormais téléchargeable au format ePub. C’est notre deuxième contribution de l’année à un ouvrage de Sophie Rostopchine, après la mise en ligne en avril de Les bons enfants à l’occasion du passage à Paris de la Bibliothèque sonore des femmes.

On en a aussi profité pour déposer sa signature dans Wikimédia Commons, ainsi qu’une version en meilleure qualité de son portrait par le photographe Caret, qui illustre ce billet, trouvé sur AbeBooks. Merci au vendeur, photovintagefrance, pour la bonne qualité de sa numérisation : ses collections méritent apparemment d’être explorées à la recherche d’autres portraits de bonne qualité, dans le domaine public, de femmes de lettres.

Enfin, nous avons aussi fait le point sur les éditions des ouvrages de la comtesse de Ségur librement téléchargeables en ligne au format ePub, dans Gallica, Wikisource et le projet Gutenberg. Malheureusement ce dernier ne précise pas toujours l’édition utilisée comme source du texte :

Comtesse_de_Ségur

Mais à défaut d’être utile pour des comparaisons fines entre plusieurs éditions, nous espérons qu’il pourra vous faire découvrir, et peut-être partager en famille, pendant ces vacances scolaires, quelques réjouissantes histoires, souvent illustrées !

Comtesse_de_Ségur-Les_vacances