GlwadysLeRoy_CorinneoulItalie_Stael2_V2-scaledPour le troisième épisode du podcast Du côté des autrices, Mathilde Doiezie a choisi une scène de danse du roman Corinne ou l’Italie de Germaine de Staël. Cet extrait est désormais en ligne sur la plateforme ledeuxiemetexte.fr.

Portrait de l'héroïne Corinne de Germaine de Staël par Louis-Ami Arlaud-Jurine

Une partie du roman se déroule à Venise, et c’est dans cette ville, au Museo Correr, que nous avons trouvé un portrait de son héroïne, Corinne, imaginée par le peintre suisse Louis-Ami Arlaud-Jurine, au moment de la publication de l’ouvrage.

Portrait de Germaine de Staël en Corinne, par Élisabeth Vigée Le Brun
Portrait de Germaine de Staël en Corinne, par Élisabeth Vigée Le Brun (vers 1808-1809, Musée d’art et d’histoire de Genève)

Si vous souhaitez découvrir d’autres ouvrages de Germaine de Staël, nous avons recensé dans la feuille Staël de ce document partagé diverses éditions électroniques de Germaine de Staël en mode texte disponibles gratuitement sur le web. En plus des sources habituelles (Wikisource, projet Gutenberg, e-books de Gallica, OBVIL), la BNR, Bibliothèque Numérique Romande, réunit plusieurs ouvrages de l’autrice, dont les Considérations sur les principaux événements de la révolution française, mis en ligne en avril 2019. Nous avons également contribué à cette disponibilité d’œuvres numériques en mettant en ligne la courte pièce Agar dans le désert, publiée dans le deuxième tome des Œuvres inédites de 1821. Il reste plusieurs pièces de ce recueil à relire sur Wikisource : si vous souhaitez nous y aider, notre prochain atelier à Paris aura lieu le samedi 18 janvier à l’espace de contribution de Wikimédia France, de 10h à 13h. Venez y faire un tour avant de lire ou écouter des écrits de femmes pour la nuit de la lecture !

Reflexions sur le procès de la ReineEt pour faire écho à l’exposition Marie-Antoinette, métamorphoses d’une image, jusqu’au 26 janvier à la Conciergerie, nous avons également relu et mis en ligne sur Wikisource le texte du plaidoyer de Germaine de Staël en faveur de Marie-Antoinette, Réflexions sur le procès de la Reine, publié en août 1793. Vous y découvrirez un argumentaire varié, qui interpelle tout particulièrement les femmes, mais qui passe sous silence quelques aspects défavorables à la reine, comme l’analyse l’historienne Monique Cottret dans son édition de ce texte aux Presses du Languedoc en 1994 puis aux Éditions de Paris en 2006.

Illustration : Gwladys Le Roy