Avant-hier, nous avons terminé la relecture du texte obtenu par reconnaissance optique de caractères du recueil Le Vallon de Cécile Sauvage. Il s’agissait du 100e texte d’autrice que nous avons contribué à mettre en ligne, depuis 2017, dans la bibliothèque numérique participative Wikisource.

Pour certains de ces ouvrages, nous n’avons relu que quelques pages. Pour d’autres, nous avons assuré l’intégralité de la relecture et de la mise en forme. Nous avons parfois numérisé un exemplaire personnel de l’ouvrage choisi, et même publié certains de ces textes en partenariat avec les éditions Spartacus IDH.

Pour rendre ce travail plus visible, un nouveau menu, Nos réalisations, a été ajouté à ce blog. Vous y trouverez la liste des 100 ouvrages, écrits par un total de 67 autrices différentes. Dans le nuage de noms illustrant ce billet, construit avec l’application web WordArt, la taille de caractères représente le nombre d’ouvrages de chaque autrice auquel nous avons contribué. Parmi les écrivaines que nous avons le plus relues, nous avons aidé à mettre en ligne 4 nouvelles et 3 recueils de poèmes de Marceline Desbordes-Valmore, 3 pièces de théâtre, deux biographies et le journal de Marie Lenéru, ainsi que deux romans, deux essais et une nouvelle de Marcelle Tinayre.

Romans, essais, nouvelles, poésie et pièces de théâtre, mais aussi mémoires, lettres, maximes, romans épistolaires, discours, journal ou dialogue éducatif… nous avons essayé de varier les genres littéraires ainsi que les périodes d’écriture de ces textes, dont certains ont alimenté notre plateforme Le deuxième texte.

Vous pouvez désormais les télécharger sous forme de livres électroniques au format ePub ou PDF : dites-nous si vous y trouvez des extraits que vous pourriez utiliser en classe avec vos élèves, nous les ajouterons alors à notre plateforme !

Et surtout, venez nous rejoindre à un de nos ateliers Wikisource parisiens pour participer à cette effort de mise à disposition d’écrits de femmes. Nous prévoyons désormais des programmes de travail assez variés (n’hésitez pas à nous suggérer des ouvrages en venant participer à nos ateliers) : ce sera encore le cas demain avec une douzaine d’ouvrages proposés, de Marguerite de Navarre à Marie Curie, et même Madeleine Vernet qui s’est élevée au début de cette année dans le domaine public.