Marie-Catherine de Villedieu (1640-1683) est la première femme de lettres à écrire des fables après Marie de France (XIIe siècle). Entre ces deux fabuleuses fabulistes, quatre siècles se sont écoulés en France sans laisser aucune trace de jalons intermédiaires féminins. C’est dire l’importance de cet événement dans l’histoire littéraire !

Contemporaine et probablement amie de La Fontaine, Villedieu s’inscrit dans le sillage du poète en publiant seulement deux ans après lui son propre recueil de Fables, ou Histoires allégoriques, dédié au roi Louis XIV (1670). 

Nous vous invitons à découvrir la façon dont elle se réapproprie l’apologue, entre hommage rendu à La Fontaine et inventions personnelles. Nous vous proposons :


Illustration du billet : Eugène Lambert (BnF, Gallica). Adaptation : kahlory_ & Le deuxième texte