À propos

George – Le deuxième texte est une plateforme web, en cours de développement, conçue lors du #HackEgalitéFH, qui vise à mettre à disposition des professeur·es des textes écrits par des femmes, avec du contenu pédagogique associé. L’objectif est de donner plus de visibilité aux autrices dans les programmes scolaires, afin que les jeunes puissent s’identifier à des figures fortes, sans distinction de genre.

Le premier prototype du projet George, le deuxième texte a été réalisé lors du HackEgalitéFH, dans l’espace de travail partagé Le Tank, du 3 au 5 mars 2017, par Clémence Douard, Clémentine Brochier, Fil, Anna-Livia Morand et Philippe Gambette, avec la participation de Lauren Peuch. Il a gagné l’un des deux prix du jury, remis par la ministre chargée des droits des femmes, Laurence Rossignol. Depuis août 2017, Meriem Marsli a rejoint le projet en tant que graphiste. Le projet est désormais porté par une association loi 1901, George, le deuxième texte, dont l’assemblée générale constitutive a eu lieu le 5 septembre 2017, et dont la création a été officialisée dans le Journal Officiel du 21 octobre 2017 (numéro de parution : 20170042, identification R.N.A. : W751241571).

Le module de recherche d’autrices contemporaines d’un auteur de George, le deuxième texte, utilise Data BNF pour récupérer les années de naissance et décès des autrices et auteurs recherchés, et Wiki Data pour identifier les autrices qui ont vécu à la même époque. Divers outils collaboratifs Framasoft ont été utilisés pour ce projet lors du HackEgalitéFH.

Publicités